zemtsvo

Un Conte de fée (par Zemtsvo)


De zemtsvo
Kage - 3369 messages
Le 20 décembre 2013

Bonjour,

J'ai retrouvé dans mes archives un conte de fée que j'ai écrit en 2008/2009.

Il est en plusieurs parties que j'envoyais à l'époque par e-mail à mes camarades de classe.

J'ai décidé de partager cette aventure épique avec la NCT.

Bonne lecture.

 

 

 

Spoiler : Afficher

Ohoha Ohoha, Ohoha Ohohoha, Ohoha Ohohoha............. lalala lalala, lalala lalalala, lalala lalalala (musique Shrek)
"Dans la plus haute tour du Royaume, tu attendras ton sauveur, et pour lui comme pour toi, une souffrance sera nécessaire..." C'est ce que prononça la vilaine marraine au-dessus du berceau de la nouvelle née: La princesse Drucilla. La vilaine marraine fut bannit du château par la garde royale juste après avoir lancé sa malédiction.


Les années passèrent. Drucilla atteignit ses 18 printemps, elle était belle comme un rayon de soleil, sa voix était pure comme l'air (pas celui de Mexico) et ses cheveux étaient souples et soyeux. A travers ses yeux noisettes, on lisait mille et un rêves qu'elle s'imaginait accomplir un jour. Hélas, ses rêves ne furent... Un jour qu'elle s'en allait cueillir des pommes avec ses amis les oiseaux, lapins et autres faons, elle se cogna la tête contre une branche. "Outch !" Elle s'évanouit. Non loin de la clairière où elle demeurait inerte, 6 nains et demi se promenait dans le bois. "Ohé Ohé, On cherche une fiancée pour notre demi-nain, Ohé, Ohé....". Et paf, Turbulent, le nain agité, trébucha sur le corps de Drucilla. "Nom de diou !!!"...


Ellipse temporelle.


Drucilla ouvrit les yeux. Elle était dans une petite maison et elle aperçut une chose ignoble et très moche. Un cri strident (et pas freedent) s'échappa de sa bouche pulpeuse. Turbulent arriva avec Vacarme, un autre nain. "Qu'est-ce qui c'est t'y dont t'y passé" demanda Turbulent à Drucilla. Elle répondit : "Cette.... chose monstrueuse, là, devant moi, qu'est-ce donc? C'est horrible !!!!" "Oh ! ça? c'est notre demi-nain" répondit Vacarme en montrant le demi-nain apeuré par le cri terrifiant de la toute jeune et naïve princesse. Quatre autres nains entrèrent dans la petite chambre où se trouvait Drucilla. Turbulent pris la parole (il adorait ça): "Chère damoiselle, vous êtes notre hôte !!! Je vous présente mes frères. Il y a Vacarme: le nain bruyant; Teigneux, le nain de mauvais poil; Parasite, le nain chiant; Doumam, le nain "noir de service"; Serge, le nain invisible ou mal vu par les autres en tous cas; Demi, le demi-nain; et moi-même Turbulent, le nain agité."


Autre Ellipse temporelle.


La Jeune fille, Drucilla est prisonnière dans la plus haute tour du Royaume. Un dragon guette l'arrivée d'un quelconque visiteur à l'entrée.... Mais comment Drucilla en est-elle arrivé là? Que s'est-il passé pendant l'Ellipse temporelle ? La réponse au prochain mail qui fera suite à vos réactions..................

 

..................................................................

 

 

Spoiler : Afficher

La princesse Drucilla pleure, en haut de sa tour, et se remémore comment elle en est arrivée là :

Turbulent fit sonner la cloche car c'était le matin. Il réveilla ainsi ses frères, son demi-frère et la princesse. Vacarme fut en colère car il adorait faire sonner la cloche... Bref, la princesse s'échappa de la maison car les nains voulaient la marier à Demi, le demi-nain. Un soir d'orage, elle courut et courut à travers de porc euh... les bois. Parasite, Teigneux et Demi se lancèrent à sa poursuite, à dos de faons... Les vêtements de la princesse se déchirèrent et s'arrachèrent sur les branchages des arbres gigantesques et monstrueux de la forêt. Teigneux très en colère lui lançait des insultes, au loin, en anglais: "STOP IT BREAKIN' DOWN, COME ON, I WILL KILL YOU IF YOU DON'T MARRIED WITH MY HALF-BROTHER." Ce qui ne voulait absolument rien dire pour quelqu'un de sensé !


Soudain, brusquement, tout à coup, Drucilla se retrouva face à une maison en gâteau et confiseries. L'orage s'était arrêté. La princesse alla se réfugier dans le logement magique afin de se cacher de ses 2,5 poursuivants. Aussi soudainement que précédemment (ce qui ne veut rien dire bien sûr, mais les gens sensés auront compris que mon histoire n'a ni queue ni tête.), une vieille bonne femme avec tablier et pantoufles en lapin rose sortit de nul part. Elle s'assit à une table. Elle n'avait pas l'air d'avoir remarqué la présence de Drucilla dans son logis. La vieille découpa une tranche de petit garçon qui était sur la table. Oui, vous avez bien lu chers lecteurs et lectrices, la vieille peau va manger un morceau de petit garçon!!! La jeune princesse écoeurée, vomit tout son soupé sur la moquette en pain d'épices. Aussi brusquement que soudainement, la vieille morue desséchée se retourna violemment. "Qui est là? C'est toi, Bretzel ?"

To be Continued...

 

...

 

Spoiler : Afficher

"C'est toi Bretzel ?"


Drucilla prit son courage à deux mains et répondit à la vieille : "Oui, je suis Bretzel !". Bizarrement, la vieille ne regardait pas directement dans la direction de Drucilla, on aurait cru qu'elle était aveugle. "Pourquoi mangez-vous un petit garçon ? s'exclama la princesse." "Mais, enfin Bretzel, je sais qu'il n'en reste pas beaucoup mais, tu ne reconnais donc pas ton frère Hanzelme ???" Drucilla vomit à nouveau. Puis la vieille sorcière reprit :"On avait conclu un marché équitable, il me semble, entre ton frère, toi et moi. Tu t'es cogné la tête ou quoi, petite sotte ?" "Oui, je me suis cogné la tête... Mais quel est donc ce marché ?" La sorcière soupira et lui expliqua que Hanzelme et Bretzel pouvaient se nourrir autant qu'ils voulaient de sucreries qui fondaient la maison. En échange, les deux enfants devaient faire le ménage et au final être mangé par la vieille. Drucilla vomit encore. Elle avoua enfin qu'elle n'était pas Bretzel et raconta son histoire à la vieille.


Un peu après.


Eh bah en fait, la sorcière a beau mangé des petits enfants allemands qu'elle est quand même gentille dans le fond et qu'elle aide Drucilla. .... .... Elle lui donna donc une amulette attachée autour d'un collier. Cette amulette avait deux parties. L'une blanche comme la neige renfermait un liquide blanc et pur. L'autre noire comme le charbon renfermait un liquide noir comme le pétrole. La vieille sorcière qui se nourrissait de la jeunesse hitlérienne, lui dit : "Cette amulette te fera rencontrer l'amour de ta vie... Va maintenant, laisse toi guider par le DESTIN.............." Un orage éclata, la foudre s'abattit sur la maison en bonbon!!!! Drucilla ouvrit les yeux. Il n'y avait plus de maison, plus de vieille. Juste un tas de cendre se trouvait devant elle. Elle soupira.

 

On entendit un bruit de branche qui craque, qui se rapprochait de l'endroit où la princesse se trouvait. Soudain, un nain surgit de nulle part et appréhenda Drucilla... C'était Parasite. Il l'assomma avec son gros gourdin. Lorsqu'elle se réveilla, elle était dans une chambre en haut de la fameuse Méga-tour. Demi, le demi-nain, se tenait à moitié devant elle. Il l'informa qu'elle resterait ici jusqu'à ce que la mort les sépare. Il ajouta aussi qu'il laisserait la garde de la tour à son fidèle Dragon.... Demi fit demi-tour et s'en alla.... Drucilla se mit à sangloter. Elle espérait que quelqu'un vienne la sauver.


La suite bientôt...

 

 

 

Spoiler : Afficher

Bon, on avait laissé la pauvre Drucilla aux petites mains des nains. Elle était enfermée dans sa maudite tour avec un énorme Dragon comme seule compagnie. Mais, savez vous que non loin de son Royaume, un jeune homme apprenait à manier son épée. C'est l'histoire de Roberto, le sauveur de princesse...


Roberto n'avait que 5 ans lorsqu'il tua son premier dragon. Bon, d'accord, c'était un bébé dragon, handicapé et asthmatique ! Mais Roberto avait fait quand même preuve de courage et surtout de barbarie. Puis à 16 ans, il était devenu le plus beau prince de son Royaume. Brave, Viril, Courageux, Modeste et Intelligent étaient les 5 nains qui l'accompagnaient dans ses voyages. Oui, je sais, encore des nains, mais ceux-là, ils sont gentils et ont du poil aux pattes; ce sont des hobbits, si vous voulez !!! Donc, Roberto se promenait souvent avec ses 5 hobbits. Jusqu'au jour où il tomba dans une marmite de, je vous le donne dans le mille, soupe. Mais ce n'était pas une soupe ordinaire, elle fut confectionnée avec des champignons hallucinogènes et légèrement radioactifs. Roberto tomba dès lors dans le coma. Son esprit s'envola vers.... quelque part.


Il ouvrit les yeux. Un lapin blanc se tenait devant lui. Ce dernier remua son museau. Roberto ne reconnaissait pas l'endroit; cela ressemblait à une sorte de maison en carton avec des escaliers en papier et un petit bonhomme qui faisait des pirouettes et qui mangeait des cacahuètes dans le salon. "Quel endroit étrange, ce dit le petit Roberto." Le lapin s'approcha du prince. "Je suis en retard, dit-il.""En retard, en retard"... Le lapin se mit à courir vers la sortie de la maison. Roberto essaya de rattraper l'animal. En vain. Le lapin était bien trop rapide. Mais Roberto aperçut une belle demoiselle. Pour vous lecteur, dites-vous qu'elle ressemblait à Drucilla, ça vous aidera ! elle avait l'air en détresse et Roberto tomba immédiatement amoureux d'elle. Ce fut le coup de foudre. Et paf! C'est à ce moment là qu'il s'est réveillé. Ses 5 hobbits l'entouraient. Il se jura alors de retrouver la femelle (oui, on pouvait dire femelle à cette époque, c'était à la mode.) qu'il avait aperçut dans son rêve.


Mais comment va-t-il faire? Telle est la question.....


To be continued.

 

 

Spoiler : Afficher

... (suite)


Roberto grimpa sur son fidèle cheval et parti au galop vers le nord. Il pensait trouver des informations à propos de la princesse de ses rêves. Il ne savait même pas comment elle s'appelait. Après des jours de cavalcades effrénées, et avec les roubignoles bien aplaties, il arriva enfin au château dans le ciel. Oui, là-bas, il y a des châteaux qui volent (avec des enfants japonais qui courent partout). Un cri perçant attira l'attention du jeune prince. Il venait de la bordure du château à 100 mètres d'altitude, une jeune fille était sur le point de tomber dans le vide. Roberto, ni une ni deux, sauta de toutes ses forces vers le château volant. Facilement il atteignit la bordure du château. Eh ouais, Roberto avait bu du YOP Energie le matin.


Des pirates menaçaient la demoiselle avec des gros couteaux. Ils voulaient lui faire faire le grand saut puisqu'elle n'avait pas dévoilé où était le TRESOR... Roberto avait compris tout ça rapidement car l'un des pirates avait dit à la jeune fille : "Montre-nous où se trouve le trésor ou sinon on te balance dans le vide." A ces mots, Roberto sorti son épée de son fourreau. Il trancha la tête de quelques pirates. Cela suffit aux autres pour les dissuader. Ils prirent leurs jambes à leur cou. La fille qui n'était autre que la princesse du château, remercia le prince et souhaita l'embrasser (et plus si affinité !). Hélas, Roberto refusa, il était éperdument amoureux d'une autre : La princesse de ses rêves. "Saurais-tu où je pourrais trouver une autre princesse en détresse ? demanda-t-il tout de même. " "Oui, répondit-t-elle, une certaine Drucilla est prisonnière dans une tour avec un énorme dragon à l'entrée." "Drucilla............................................ ............ quel nom ... original !!!"pensa Roberto !


Il s'en alla vers l'endroit indiqué, toujours au galop.


7 jours (ou environ une semaine) plus tard, il aperçut enfin au loin une énorme tour avec un Dragon colossal.....


La suite ne serait attendre...
Suite et fin au prochain épisode....

 

...
Enfin, la fin !!!

 

Spoiler :

Chers et Chères fans; lecteurs et lectrices... le dernier chapitre de l'histoire de DRUCILLA. (tirée de fait réels)


... ... ... ...
Attention : déconseiller aux mineurs; risques d'éboulements.


Roberto, s'approchait donc délicatement de la tour pour ne pas attirer l'attention du Dragon. Il s'arrêta un instant car il lui fallait élaborer un plan pour vaincre le reptilien cracheur de feu. Il eut une idée géniale et alla couper des branchages dans le petit bois d'à côté. Ensuite il enveloppa les branches avec ses vêtements. Il avait créé un épouvantail. "Eh, franchement Roberto, tu crois faire peur à qui avec ton mannequin de paille ?" Bref, il plaça son bonhomme sur le dos de son fidèle destrier. Puis il murmura à l'oreille du cheval: "Va, Joly Jumper! Cours vers le Dragon! Et ne te retourne jamais!". Bizarrement, le canasson obéit. Il courut à toute allure vers le monstrueux monstre. Roberto guettait la réaction du reptilien, en caleçon.


Le Dragon sentit une odeur alléchante approcher de sa niche (oui, il dort dans une niche, tout à fait banal !). Ca sentait l'âne... non, le mulet... non, il en était sûr maintenant, c'était l'odeur d'un cheval portant un bonhomme de bois. Il allait pouvoir se régaler. Le cheval apparut enfin. Le dragon gargantuesque se lécha les babines. Il saisit le cheval avec une grande violence. Puis, le reste c'est censuré ! Non, je déconne! Donc il attrapa le cheval et l'approcha de sa gueule en lui plantant ses énormes griffes dans le ventre. Les tripes de l'animal dégoulinèrent vers le sol. Le dragon sortit la langue de sa bouche et se positionna sous le cheval afin d'en récupérer le jus et pour conserver tout l'arôme. Il pressa la pauvre bête entre ses doigts: Spouitch! Le cheval, encore vivant, hennissait de douleur. Enfin, après de longues minutes de souffrance (ça faisait marrer le dragon), le cheval fut décapité. Pendant se massacre, Roberto s'était infiltré dans la tour, sans se faire remarquer.


Une fois dans la tour, le jeune prince creusa une sortie souterraine pour ne plus être face à face avec le dragon, lorsqu'il s'enfuirait avec Drucilla. Ensuite, il monta les escaliers deux à deux. Il atteignit enfin le haut et frappa à la porte. Drucilla ouvrit................................................................................


Et non, ce n'est pas tout à fait fini.

 

 

 

Spoiler :

Drucilla ouvrit la porte mais Roberto, toujours en caleçon, ne pouvait pas entrer et elle ne pouvait pas sortir non plus. Un sort magique ou plutôt un champ magnétique ultra-puissant empêchait les deux héros de s'enlacer langoureusement. "Mince, Saperlipopette ! cria Roberto". Drucilla expliqua que c'était sûrement dû à l'amulette qu'elle avait autour du cou. Elle ordonna donc à Roberto de trouver sa propre amulette. Il repartit alors, un peu déçu. Il passa par son tunnel souterrain, puis courut. En chemin, il croisa une marionnette vivante en plastique... en silicone plus exactement. Elle ressemblait à ce qu'on appellerait aujourd'hui une poupée gonflable. "Dis-moi, poupée! Saurais-tu où je peux trouver un marchant d'amulette ?" La marionnette le regarda d'un air saugrenu : "Tu me fais confiance, étranger? demanda-t-elle." "Bien sûr! Je ne te connais que depuis trente secondes mais je te fais entièrement confiance. Je mettrais ma vie entre tes mains." La poupée sourit et pointa le doigt vers l'ouest. "C'est par-là, dit-elle." Aussitôt ses seins gonflèrent. Etrange! Mais avant de partir, le prince demanda: "Que t'arrive-t-il, mon amie?" "Je ne sais pas, répondit-elle". Ses seins gonflèrent de plus belle. Doublement étrange! Peut-être était-ce parce que la poupée éprouvait un désir irrémédiable envers Roberto ou peut-être que lorsqu'elle mentait cela se produisait; en tout cas le prince ne se posa pas toutes ces questions. Il embrocha les mamelons siliconés avec son épée, ce qui les dégonfla pour toujours. La marionnette le remercia. "Je crois m'être trompé, dit-elle, le marchand d'amulette est à l'est...". Roberto l'excusa pour son erreur et parti pour rencontrer le marchand d'amulette.


Ellipse temporelle.


Roberto arriva enfin chez le marchand. Il demanda au brave monsieur une amulette comme celle qu'avait Drucilla. "Ah, désolé jeune homme, mais je n'en ai plus en stock. En revanche, mes pouvoirs magiques me permettent de détecter une amulette identique non loin d'ici."dit le marchand. "Où est cette amulette, cria le prince." "Elle est... non, je ne peux pas te le dire!" "Parle, mécréant! s'exclama Roberto." On avait l'impression que le marchand hésitait, comme s'il voulait installer du mystère dans l'histoire, et ainsi faire durer le conte en longueur car il savait que la fin était proche. "Ecoute, mon bonhomme, fit Roberto. Je suis sur les genoux, là. J'en peux plus et les lecteurs veulent une fin rapide et sans douleur, alors accouche!" "Très bien, fit le marchand. C'est toi qui l'auras voulu. Mais la fin ne sera pas sans douleur et le sang va couler!... L'amulette est ..................."

 

 

 

Spoiler :

...


"L'amulette est en toi, jeune prince. Là, à côté de ton coeur!" Le marchand pointa la poitrine de Roberto avec son doigt. Le prince n'hésita pas une seconde de plus. Il saisit son épée et s'ouvrit le thorax. Son sang gicla au visage du marchand. Ensuite, Roberto écarta ses côtes et trifouilla ses organes. Il ressortit sa main sanguinolente avec l'amulette. C'est trop bête, maintenant, il va mourir ! L'amulette comportait bien ses deux parties avec les liquides noir et blanc. "Bois l'un des liquides, souffla le marchand. Cela te guérira!". Roberto bu le liquide noir. Un instant après, sa poitrine cicatrisait. Il remercia alors le marchant et fonça vers la Méga-tour.


Pendant ce temps, Drucilla s'ennuyait et se mit à tricoter. Une maille à l'endroit, une maille à l'envers. Hélas, elle n'était guère douée en la matière. Elle s'embrocha le bras. Son sang dégoulina de toutes parts. Elle perdit des litres et des litres d'hémoglobine. Alors, elle eut une idée! Elle saisit son amulette et s'abreuva du liquide blanc. Aussitôt elle guérit. ouf!


Une courte ellipse de temps plus tard... (et là, la chute de l'histoire, enfin!)


On toqua à la porte de Drucilla. Elle ouvrit, et c'était Roberto! Il lui montra son amulette mais le champ de force ne s'ouvrit pas pour autant. Eh oui, Roberto avait conservé la partie blanche de l'amulette tandis que son amoureuse avait fait le contraire. Quel dommage ! Or une voix céleste les guida. "C'est Dieu, qui vous parle!" => Wah la vache, DIEU. Nom d'un chien, ils ont mis le paquet pour la fin de l'histoire. J'en reviens pas, quoi! Dieu! Trop fort! <= ... Donc : "C'est Dieu qui vous parle!... Seul le sang vous unira!" et flop plus rien, la voix disparut. Alors, sans regrets, Roberto sortit à nouveau son épée de son fourreau en se trancha les veines. Drucilla prit l'aiguille de tricotage et se l'enfonça dans l'oeil. Ils remplirent de leurs sangs les parties des amulettes laissées vides. Enfin, ils burent le liquide qu'il leur restait. Blanc pour Roberto, noir pour Drucilla. Ils guérirent rapidement. Les amulettes portaient la même couleur. Le champ de force s'abaissa. Drucilla sauta dans les bras de Roberto et lui roula une pelle. Wah!
Ils s'échappèrent vers un monde lointain pour ne plus avoir à supporter toutes ces fantaisies. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Oui beaucoup ! Six et demi, pour être exact....

(Si ça vous amuse, cherchez donc la morale de l'histoire!)
FIN.

 



Merci pour votre soutien. Jérémy.


Deathempra De Deathempra
Sannin
1625 messages
Posté le 5 janvier 2014 à 23:32

Bon, je suis d'abord désolée de mon retard, je t'avais dit que je le lirai et c'est fait (J'ai trop de choses à lire, j'arriverai jamais à finir mon livre sur Napoléon).

 

Alors d'une part, je me suis bien marrée, à vrai dire la phrase où la vieille en pantoufles de lapin rose qui sortait de nulpart a été le déclencheur. L'histoire respecte tous les aspects d'un conte que tu as formé en critique, et j'ai beaucoup apprécié.

 

Tu as donc passé la plupart des contes disney en accentuant la réalité, sans censure sans rien, c'est vraiment une histoire intéressante tournée en parodie sur ces contes. Elle m'a fait un peu pensé à Philibert, la capitaine Puceau, si tu connais ? C'est tellement niais et improbable ce qu'il se passe dans les contes et tu as excellemment accentué dessus pour l'histoire.

 

Honnêtement, je pensais que face au dragon, il allait faire comme Mario et Luigi, mais le combat réaliste m'a plus fait rêvé sur le coup. J'suis pas déçue d'avoir lu ça avant la rentrée, c'est un dur retour à la réalité. En tous cas tu écris vachement bien tes sarcasmes et tes commentaires, surtout l'arrivée de Dieu qui est un gros WTF mais qui représente bien l'incohérence dans les contes.

 

Sur ce, bonne nuit byebye

Afficher le message
Edo-Kwik De Edo-Kwik
Membre de l'ANBU

1241 messages
Posté le 3 janvier 2014 à 17:13

Eh ben moi j'ai eu le courage de tout lire, et je me suis bien marrée lol

Enfin un conte pour adulte sans censure ^^

Je suis d'accord avec Crazy pour la morale de l'histoire lol

Bravo Zem !! Du bon boulot comme d'hab :)

( ps: j'attends la suite du roman avec impatience aussi )

 

@Tensen : du gore et du sexe bonne idée XD

Afficher le message
mihauk De mihauk
Kage
3656 messages
Posté le 3 janvier 2014 à 16:52

@crazy: mdrrrrr ce que tu peux etre drole, venant de zem ce ne sera pas surprenant de voir que c'est veritablement la morale de l'histoire lol

@zem: dis donc t'es un vrai ecrivain toi, je ne serai pas surpris de te voir faire sortir un roman

 

 

Afficher le message
zemtsvo De zemtsvo
Kage
3369 messages
Posté le 3 janvier 2014 à 14:17

T'es un grand fou Crazy.

En tous cas, je suis content que quelques courageux aient pris le temps de tout lire.

et je suis content de vous avoir fait un minimum sourire ou rire.

 

Pour l'instant, niveau écriture, j'en suis à la moitié de mon roman qui compte pour l'instant 11 chapitres, 68 pages word (police 12, lol) et plus de 44 000 mots. lol. commencé en 2006 et pas près d'être fini.

Afficher le message
rifiano59650 De rifiano59650
Kage
5322 messages
Posté le 30 décembre 2013 à 11:59

@crazy

c'est la première fois que je vois un de tes post, et j'ai deja peur

Spoiler :
tu porte bien ton surnombigsmile

Afficher le message
crazyarno De crazyarno
Chuunin
248 messages
Posté le 30 décembre 2013 à 0:55

Chapeau zem ^^

 

Sympa à lire, bravo

morale de l'histoire selon moi ^^ Dieu te dit : " mélangez vos fluides corporels "

Spoiler :
Il faudra alors pensez à piser sur ta femme misdoubt

 

j'aime bien l'idée dribble ^^

Afficher le message
rifiano59650 De rifiano59650
Kage
5322 messages
Posté le 28 décembre 2013 à 15:52

@zem

personne d'autres à le courage de te lire c'est triste snif snifbuttery_cry

Afficher le message
heaobito De heaobito
Kage
4312 messages
Posté le 23 décembre 2013 à 23:15

Franchement j'aime bien ^^

Je m'imagine le truc à la Game Of Zemtsvo ^^

J'aurai bien aimé une petite vidéo avec ^^

Pour mon côté méchant demandé dans le Mp de Zem à ses lecteurs ^^

Afficher le message
hamidlouad De hamidlouad
Sannin
1927 messages
Posté le 23 décembre 2013 à 22:23

Toi t'as vu Amira et Rocco^^

Afficher le message
zemtsvo De zemtsvo
Kage
3369 messages
Posté le 23 décembre 2013 à 15:38

Tu peux mettre du sexe gore... ça peux etre cool. Avec un peu d'imagination...

J'avais une belle contine en ecole d'ingé que j'avais appelé "mets l'tampax dans la tisane".

Afficher le message
afficher plus d'articles

Poster une réponse



Contenu



Derniers utilisateurs enregistrés : lscalludi - nettinilani - rkatewarishami - ewatchesfake - opentropwmrip
35955 utilisateurs enregistrés et 141836 messages postés.
S'inscrire Se connecter fermer










(formats acceptés : jpg/png/gif, Taille maximale : 100*100 pixels)













La NCT dispose de moyens informatiques destinés à gérer les échanges d'information entre ses différents membres.
Les informations enregistrées sont réservées à l'usage de la NCT et mis à part le pseudo, le sexe et la date de naissance, ne sont pas communiquées.
Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en adressant sa demande depuis le formulaire de contact ou depuis son panneau de configuration.





Mot de passe oublié ?

fermer

Nouveau sujet

fermer

Contenu



load