zemtsvo

Le jeu du Récit Participatif !


De zemtsvo
Kage - 3369 messages
Le 24 juillet 2014

Encore un jeu pour l'été !

Eh oui ça pulule sur le forum en se moment.

 

Le jeu est simple :

Les joueurs écrivent une phrase ou deux (deux lignes max) dans leur post. Ce post doit être la suite direct du récit précédent.

Pour s'y retrouver et que je puisse éditer l'en-tête, il faudra mettre le numero devant sa phrase.

 

Exemple :

Spoiler : Afficher

Zemtsvo : 1) Un matin, un petit garçon du nom de Clément se réveilla sous le chant du coq avec...

Milouse : 2) son slip tout trempé. Il appela donc sa maman.

Kwik : 3) Sa mère accourut pour l'aider à se défaire de ses draps imbibés de pipi. Clément regarda sa mère...

Zemtsvo : 4) de la tête aux pieds. Il trouva qu'elle avait une grosse poitrine. Quelle idée saugrenue pour un garçon de 8 ans.

Shinyu : 5) Ceci ne l'empêcha pas de vouloir les caresser...

Milouse : 6) Il se jeta donc sur sa mère, oubliant ses dessous mouillés...

ETC... ETC....

 

 

L'histoire prendra forme au fil des posts. Il faut être un minimum cohérent et conserver les temps. Mais n'hésitez surtout pas à délirer. Celui qui écrira le NUMERO 20 devra conclure l'histoire et on passera à une autre.

"Quand il y a double poste pour un même numero.
- On peut éditer son post pour incrémenter le numero à condition que personne n'ait posté le numero suivant (il faut donc vérifier ^^- avant de faire quoique ce soit.
- Sinon, le post passe à la trappe !"

 

ICI l'histoire sera publiée sans coupure, sans numero, sans les noms des participants :

HISTOIRE 1

Spoiler : Afficher

"Tout commence dans une lugubre forêt. Au loin une petite fille dont les couettes s'etaient accrochées à un roncier, fit tomber son panier rempli de champignons. Quand la petite fille voulut les ramasser elle vit un drôle de peronnage qui se prénommait, selon la légende, Ronald McDonald. C'était un grand écossais, roux et vétu d'un simple Kilt vert à carreaux rouges. Il tenait sous son bras une cornemuse et avait un fort accent Ch'ti : "Alors mon t'cho biloute, tu fais quoi dans c'forêt ?" La fillette qui était du sud ne comprit pas un traitre mot et eut peur que cet homme ne soit en fait qu'un Emile Louis en puissance. Elle tenta de se défiler et tira de tout son poids de corps sur ses cheveux afin de se défaire de ses entraves. Mc Donald dégaina alors d'on ne sait où une faux et un jeu de l'oie. D'un geste précis, il coupa les ronces ce qui libera la petite fille, puis rasa l'herbe sur une surface suffisante pour s'asseoir et faire une partie. La fillette, pendant ce temps, commença à danser la Macarena sans comprendre son action grotesque, Mac Donald la regarda vivement et se mit à danser le madison country !! Tout 2 ne contrôlaient pas leurs gestes quand soudain il fûrent téléportés dans un carré de gelée à la fraise. Le grand Mac Donald lança alors de sa voix forte de Ch'ti : "Tiens dis donc Chtiote biloute, on a été télétransporté. Et j'aime pô la fraise, heiiiin !" Un sorcier les toisait, confortablement installé dans un fauteil qui surplombait la grand salle en gelée de fraise. "Vous avez combiné la Macaréna et le Madison Country dit-il en se touchant la barbichette. Ceci va vous coûter cher, pendant plusieurs lunes vous allez devoir danser ensemble pour ne pas réveiller ce qui se cache en dessous de nos pieds, le terrible Zemsinator."

"Mais c'est pas nôt' fôte li grand manitou ! On était trranquille et pouis on s'est mis à danser !! s'écria le pauvre écossais." , "Puisque c'est ainsi, vous allez devoir vous racheter en essayant de pisser debout le plus loin possible !" déclara le sorcier. La fillette resta bouche bée suite à cette annonce. Le grand écoissait éclat de rire pendant qu'il commençait à sortir sa cornemuse. Il parvint à la faire se frayer un chemin jusqu'à sa bouche, gonfla le sac puis il entonna un air de Matt Pokora, ce qui fit fondre la gelée en un instant. La gelée fondue, la petite fille alla demander du lait au sorcier et de la glace vanille pour faire un milkshake à la fraise géant. Le sorcier ayant une intolérance au lait de vache, proposa une autre idée, Avec la gelée, il firent une énorme gateau, en lui donnant le nom de la petite fille : Charlotte.

Mac Donald lança alors l'idée de faire un concours de bouffe. Celui qui mangerait le plus de charlotte, la petite fille inclus, gagnerait le droit de revenir dans son monde d'origine. La fillette remporta le concours et finit par rentrer dans son monde. Mac Donald lui, devint le nouveau protecteur de la gelée au fraise et c'est ainsi que la charlotte aux fraises naquit, issue d'une histoire grottesque mais pleine de fantaisie qui ravissaient nos deux héros. On put dès lors retrouver cette histoire ainsi que d'autres nombreuses idées recettes dans le tout nouveau livre "Comment cuisiner en s'amusant" disponible en librairie et sur l'AppStore !"

FIN

 

HISTOIRE 2

Spoiler : Afficher

Ce matin là, un renard au pelage flamboyant voulut voler dans les airs, pour cela il fit appel à la compagnie Malaysia Airlines car il avait envie de rendre visite à son cousin qui habitait...en Malaisie. Le jour du vol, il arriva à l'aéroport avec ses valises et là, stupeur et desespoir ! On n'acceptait malheureusement pas les renards à bord pour cause de procédure de renvoi dans leur pays d'une famille de poules quiquines Malaisiennes , entrées illégalement en France. Malgré tout, le tour opérateur proposa un compromis. Pour cinquante roupies mauriciennes, le renard pouvait être littéralement catapulter vers la Malaisie. On lui carra donc un casque sur la tête ainsi que des lunettes de piscines autour des yeux. Il donna les 20 francs CFA du ticket, et fut conduit à la catapulte. Il se rendit alors compte que celle-ci contenait deux places. Une fois installé et les présentations faites, il ne pouvait pas s'empêcher de se demander à quelle espèce appartenait son voisin. Il etait si supris par le fait que ça soit un...éléphant. Il tenta donc un stratagème qui était un peu compliqué à réaliser. En fait, le renard souhaitait se servir de la trompe de l'éléphant comme d'une ceinture de sécurité. L'éléphant lui dit "Si tu t'attaches à la catapulte, Gros, tu ne risques pas de te transformer en paté de Renard ? T'sais Gros, je m'y connais depuis que j'ai tué mon premier renard dans les alpes, c'était trop délire". Le renard tenta de s'enfuir mais la trompe le retenait. C'est alors qu'une musique de Bob Marley retentit et un coq, fumant de l'herbe arriva en disant "Je suis une poule! Sinon, je suis là pour te raconter la triste vérité, ta mère et ton père..." Le renard coupa court. "J'en ai rien a ciré de mon père et de ma mère. Ils avaient qu'à me donner plus d'affection ! Et puis t'es pas une poule, mon pote, t'es un coq !". Le coq répondit "Mais si j'suis une poule !" C'est alors, que le coq par rage coupa la corde de la catapulte avec l'éléphant dedans, décolant dans les airs sans le renard, il rigola et lui lança : "tu fais tourner ou tu fumes tout ? -Je fais tourner, répondit le coq... Mais ta trompe est encore attachée au renard et donc à la catapulte. Fais gaffe à pas te scratcher la tronche en deux parterre". ça ne râta pas. L'éléphant se ratatina sur le pauvre renard. Le coq tendit son oinj vers l'éléphant. "Vas-y Maaaan, tu vas la sentir celle-là !!!". Pendant que le coq et l'éléphant se tournaient le oinj, le renard compris qu'il avait raté son vol. Il sortit alors de son sac un livre où était inscrit : "Cette leçon vaut bien un fromage sans doute ?"

C'est alors qu'il demanda au coq et à l'éléphant de chanter du Florent Pagny, la chanson "savoir aimer" pour être plus précis, tout en participant à la tournée du joint, il se dit "Bon ! Je partirai une prochaine fois !"

THE END of this one.

 

HISTOIRE 3

Spoiler : Afficher

Roger aime les raviolis. Alors qu'est-ce qu'il fait quand il est au super marché ? Eh bien il remplit son caddy de sachets LUSTUCRU avec de bons raviolis frais dedans. Sauf que ce jour-là, le supermarché a été transformé en salle de concert pour les fans de légumes en conserve. Roger sort une de ses boîtes de raviolis et la jette sur le "Justin Bieber des conserves". C'est alors que tout le Supermarché se retourne dans un silence. Ils portent tous sur eux des imperméables anti-raviolis. Sauf que le chanteur "végé-t'as rien", qui n'est pas protégé, lui, prend feu instantanément au contact des Raviolis. Un peu comme un Musulman qui toucherait une côte de porc. La police débarque et emmène Roger au commissariat. Il fait alors un aveux étonnant : "Voilà, je ne peux pas supporter les végétaux !" dit-il en se renversant une boîte de raviolis dans la bouche, puis continue : "ils me font penser à des appareils génitaux ! Surtout les salsifis ! J'ai horreur des salsifiiiiiis !" Puis il gobe à nouveau une poignée de ravioli tout en pleurant de grosses larmes. Le brigadier chef lui tend un mouchoir et lui dit : "OSEF de ta phobie des plantes" Mais Roger insensible au paroles du policier dit "Ma mère est morte en essayant d'avaler des salsifis d'un coup, alors ça suffit !!". Le brigadier se plonge dans une longue réflexion. "Sa mère mangeait des salsifis et cela lui fait penser à des appareils génitaux..." se dit-il en son for intérieur. "Cela veut donc dire que votre mère était une belle salope" déclare le policier d'un coup d'un seul. Roger péte un câble, et sort un lance-roquette-ravioli. "Comment as-tu deviné ? Qui te l'a dit ? C'est mon père ? Tu le connais ?" L'inspecteur sourit et dit "Pour qui tu me prends Roger ? Une assistante sociale ? - En fait, pourquoi m'avez-vous amené ici?" Le policier répondit soudainement : "Roger, je suis ton père tu dois faire vite ! Bientôt, il n'y aura plus de raviolis dans cette ville, le nouveau maire est un foutu végétarien et il ne supporte pas les gens comme toi. C'est lui, qui a bloqué le Supermarché ! Prends ton arme-ravioli et va ! Avant que ne sonne le glas de celui qui va te mettre au pas." Avant que Roger ne se met en route, son père lui crie :"Et n'oublie pas le pain cette fois !!"

La mairie en face, Roger sort sa baguette et son roquette dans chacunes des deux mains puis crie en face de la fenêtre du Maire : "Tobi est Obito"... Un silence suivit cette annonce. En effet, le maire était sous le choc, lui qui pensait fortement que celà etait impossible. Par la suite Roger lance la baguette suivie d'une tonne de Ravioli lancée par le roquette : "Tu ne t'y attendais pas ! Heiiiiiin ?!". Après cet action, il se retourne avec la mairie explosant dans ses raviolis dans le dos. Il en finit par la dernière cuillière dans la bouche sortant sa phrase mythique "la viande domine toujours".

THE END

 

HISTOIRE 4

Spoiler : Afficher

Notre cher Zemtsvo, se deconnecta de la NCT pour se rendre à son cours de muscu, et ce soir, il ne veut pas être en retard car c'est le soir où les filles font leur cours de Zumba... Il marcha d'un bon pas equipé de son survêtement, d'une bouteille d'eau et de son incommensurable confiance en lui. Alors qu'il pénètrait dans la salle de sport et s'étala sur le sol, il vit alors qu'il avait chuté à cause d'un homme qui se rinçait l'oeil discrètement. Zem se releva quasi-instantanément et dit à l'homme :"Qu'est-ce que tu fais encore là, Milouse ?" - T'es con merde, tu m'as mis ton coude dans les rognons ? Putain, matte le cul de celle avec le tatouage de grenouille sur le nichon. Je peux te dire que si j'avais ça à la maison elle passerait un sale quart d'heure !" Zem répondit : "Ah oui, je la connaîs, mais j'aime pas les grenouilles parce que  j'ai été traumatisé lors de mon séjour à Chester en Angleterre à force qu'on m'appelle le froggie. De plus elle a un mec, Il s'appelle Alejandro, c'est pour lui qu'elle a fait ce tatouage, la grenouille est son animal fétiche. Sur ce, ils se mirent en tenue et rencontrèrent un autre ami. "Azazel! Hé Azaz'! Bah alors, qu'est-ce que tu fous là?? Surtout maquillé et en tutu!
Azaz : -..... Heu...
Z & M : -Nous aussi parfois on se déguise pour mater des petits culs mais alors toi tu fais pas semblant !".

Azazel, ne sachant plus où se mettre, leur dit "ma copine fait du sport dans cette salle, alors je surveille au cas où Medal viendrait la voir en douce... Taisez-vous restez cacher !" Tous regardèrent Azazel avec un regard soupçonneux et Zem dit "Mais, elle n'est pas en Suisse ta copine ? - M'en parle pas, on a été obligé de déménager. Depuis que Médal est passé à la maison, il nous harcèle sexuellement. On habite ici depuis peu mais on le soupçonne d'avoir retrouvé notre tra... Chuuuut, voilà quelqu'un !" Un Chopper passe à côté des deux voyeuristes, se posant des multitudes de questions quand tout à coup...

"Tu t'es enfin décidé à mettre l'ensemble que je t'avais offert mon petit 'Zazounet !!", déclare Medal, la larme à l'oeil, en ouvrant la porte de la salle de sport. "Mais pourquoi vous êtes tous là ? Vous préparez vos corps pour le futur Trombino Concours ???" Milouse ne porta pas attention à la reflexion, Azaz se mit à rougir et Zem eut une simple érection. En effet, il pensait encore à la mère de Roger qui s'était étouffée avec un salsifi. Cette pensée était restée dans sa tête tout le long du chemin en allant à la salle de sport. Quand soudain un écureuil tomba d'un arbre ! Ce couillon avait grignoté le sapin de Noel en plastique et y succomba. En tombant, il renversa un vase qui se vida sur la chaine hi-fi et la musique se coupa. Toutes les filles se retournèrent et aperçurent Milouse et Hamid en maillot de bain prêt à aller à la piscine municipale. Cette vision les laissa sans voix. Depuis quand Hamid était là ? Et que faisaient deux mecs en slip de bain dans une salle de sport ?? C'est à ce moment-là que Hamid ramassa l'écureuil, le glissa dans son slip de bain, c'etait décidé, il le ferait empailler et le poserait sur son bureau à la caisse d'épargne. Ça fera certainement sourire les clientes.
Milouse ajusta son maillot de bain en exhibant ses attributs à cette foule de femmes en nage. Ces femmes allèrent vers le beau Hamid en piètinant le pauvre milouse.
Zem décida donc de ne plus jamais aller à la salle de sport sans se glisser quelquechose dans le slip. Milouse en piteux état soupira que s'il avait su, il ne serait pas venu...
Tout le monde fut pris d'un rire convivial, marquant une fin d'histoire digne d'une série AB.
FIN

 

HISTOIRE 5

Le corps sans vie avait refroidit au bord de cette piscine à l'eau dorénavant plus que trouble. L'inspecteur Calaway savait maintenant à quoi s'en tenir. Le tueur devait très certainement avoir tué d'autres personnes auparavant et être anatidaephobe. Toutes ces plumes qui flottaient dans l'eau et tout ces coins-coins. Le visage du cadavre était couvert d'entailles et d'ématoms, les yeux du macabé étaient encore ouverts et l'on pouvait distinguer une expression de souffrance. L'inspecteur Calaway retourna le poignet de la victime et vit des entailles ensanglantées en forme du fameux Pédo Bear, cet ours démoniaque. Il prit un canard venant de la piscine, lui planta à la bouche comme un cigare et appella son collègue qui jouait avec une paire de ciseaux. "Hé Johnny, viens voir ce travail !" s'exclama l'Inspecteur. Son collègue rappliqua et s'aperçut que la victime était son frère... "Qu'est-ce qu'il y a Johnny ? demanda l'Inspecteur Calaway. Pourquoi tu fais cette tête ?". Johnny, pris d'une grande colère, commença à grommeler quelques mots en thaïlandais. Calaway ne comprenait pas ce que son collègue Jonnhy voulait dire. Des flammes prirent possession des yeux de Jonnhy. C'est alors que l'Inspecteur compris ce qu'il se passait. Le meurtre, les canards, Jonnhy... "Imp... Impossible, se dit-il. Ce... Ce sont des vérrues sur ses pieds ?!!" Lança Calaway dégoûté et éclairé par la situation, crachant son canard pour passer à un concombre. Son collègue passa des jurons thaïlandais à quelques uns en polonais, les canards et le meurtre devenaient évidents, puis il dit : " Oui, en effet, venant de lui c'est vraiment étonnant il était végétarien et il détestait les verrues. Avait-il été séquestré dans une ferme par un canard? A moins que..." L'inspecteur continua la phrase : "Voilà, tu as compris ! Et le meurtirier qui avait une verrue contre lui, est encore dans les parages... " Annonça-t-il croquant d'un coup bien sec le concombre sous la musique des "Experts Miami" à la Horacio... Il passèrent aux suspects qui se presentèrent tour a tour au cher inspecteur Calaway qui voyait qu'ils dansaient chacun sur un thème précis. Pour commencer, le jardinier bougeait sur "la musique dans la peau". Par la suite, le plombier qui était passé pour une réparation avait mis ses mains sur les hanches sur le rythme endiablé de la "danse des canards", la femme de la victime quand à elle mouvait sur Gangnam style habillée en Psy et enfin, la fille se lança sur Secret Police de Miku Hatsune, elle connaissait la chorégraphie par coeur et tout le monde était subjugué par sa chorégraphie de folie. L'inspecteur, passant du concombre à mâchouiller à une mini-tour Eiffel, s'approcha des quatre dansant. Johnny avait des doutes sur le plombier... C'est alors que les suspects entamèrent une partie endiablée de chaise musicale. C'est alors que Johnny gueula fortement comme un T-Rex assoiffé de sang. Tout le monde stoppa net sauf la femme qui continuait jusqu'à que sa fille lui dise : "Mais foutre dieu vous êtes tous sous LSD, où quoi ??? Il y a eu un meurtre ici, bon sang de banzai !" Ces paroles ramenèrent progressivement Calaway à la réalité. En effet, le sang de la victime s'était évaporé et avait saturé l'air de LSD, substance fortement hallucinogène. La victime était donc un camé de premier ordre. Johnny et Calaway se  réunirent devant les suspects après avoir avalé tout le LSD dans l'air comme un aspirateur. "Bon, lança l'inspecteur. J'ai enfin trouvé le coupable grâce à cette agréable substance illicite qui me ramène dans cet enquête ! Mon cerveau a pu enfin trouvé qui a fait tout cela ! En effet, je pense que le coupable est le colonel Moutarde, avec le chandelier, dans le jardin (près de la piscine) !" Johnny reposa son pion sur la table. "Tu as encore une fois gagné la partie Calaway. Le Cluedo n'a plus de secret pour toi à ce que je vois." Calaway se leva, finit son rhum-coca d'un trait et rangea le jeu dans sa boite. Il regarda Johnny qui lui annonça : "Ouais, bon... On devrait réduire la cuite et le bédo... Et encore ce coup-ci, on a été calme dessus !" Ils éteignèrent la lumière et partirent se coucher sous le beau ciel étoilé !

FIN

 

A vous de jouer. Qui commence ?


Tony Tony Chopper De Tony Tony Chopper
Membre de l'ANBU

1421 messages
Posté le 14 août 2014 à 12:00

J'hésite... Bon... Comme choco ! Le 1 ! adore

Afficher le message
Kushimaru De Kushimaru
Jounin
680 messages
Posté le 13 août 2014 à 11:05

Moi pour le 5!

Afficher le message
Choco De Choco
Chuunin
360 messages
Posté le 13 août 2014 à 10:55

Zem où est-tu !!? :P

Si jamais je vote pour le 1 !

Afficher le message
Kushimaru De Kushimaru
Jounin
680 messages
Posté le 31 juillet 2014 à 17:42

ouais

Afficher le message
Tony Tony Chopper De Tony Tony Chopper
Membre de l'ANBU

1421 messages
Posté le 30 juillet 2014 à 12:43

Je crois que c'est bon ! bigsmile

Afficher le message
zemtsvo De zemtsvo
Kage
3369 messages
Posté le 28 juillet 2014 à 10:23

L'en-tête est mis à jour.

 

Bonne lecture.

Relisez bien les 5 textes, je ferai une annonce prochainement pour les votes !

Afficher le message
Kushimaru De Kushimaru
Jounin
680 messages
Posté le 28 juillet 2014 à 10:02

Dommage il est pas la

Afficher le message
Tony Tony Chopper De Tony Tony Chopper
Membre de l'ANBU

1421 messages
Posté le 27 juillet 2014 à 13:05

@Choco

Je voulais juste comuniquer avec lui, mais bon, il n'est pas là. xP

 

J'pense que c'était la derrnière histoire, il faudra voter surement !

Afficher le message
Choco De Choco
Chuunin
360 messages
Posté le 27 juillet 2014 à 12:47

Tu demande, je répond ^^

Afficher le message
Tony Tony Chopper De Tony Tony Chopper
Membre de l'ANBU

1421 messages
Posté le 27 juillet 2014 à 12:41

@Choco

Bien sur qu'il va copier/coller ! Je ferrai de même si j'étais à sa place ! x)

Afficher le message
afficher plus d'articles

Poster une réponse



Contenu



Derniers utilisateurs enregistrés : nettinilani - rkatewarishami - ewatchesfake - opentropwmrip - eeyeelvi
35954 utilisateurs enregistrés et 141833 messages postés.
S'inscrire Se connecter fermer










(formats acceptés : jpg/png/gif, Taille maximale : 100*100 pixels)













La NCT dispose de moyens informatiques destinés à gérer les échanges d'information entre ses différents membres.
Les informations enregistrées sont réservées à l'usage de la NCT et mis à part le pseudo, le sexe et la date de naissance, ne sont pas communiquées.
Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en adressant sa demande depuis le formulaire de contact ou depuis son panneau de configuration.





Mot de passe oublié ?

fermer

Nouveau sujet

fermer

Contenu



load